• In My Mailbox (Mes dernières réceptions) #38

     

     In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Aela du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçu chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

     

    Comme je vous l'ai promis je reprends lentement mais surement les articles du blog et comme j'ai eu la chance de recevoir et d'acheter quelques petites pépites, je me dois de vous faire partager les petits nouveaux qui vont essayer de se trouver une place sur mes biblios qui débordent.

    Voici mes réceptions en images : 

    In My Mailbox (Mes dernières réceptions) #38

     

    In My Mailbox (Mes dernières réceptions) #38

     

    Comme vous pouvez le voir sur la première image il est question déjà de romans, j'ai craqué pour la sortie poche de Puzzle de Franck Thilliez, la fan de thriller que je suis a honte d'avouer que je n'ai encore jamais lu un roman de cet auteur et ce n'est pas faute d'avoir un autre roman du même auteur dans ma PAL (pile à lire) qui m'attends sarcastic, allez y je vous autorise à me tirer les oreilles lol.

    Le résumé m'a vivement intrigué je vous laisse le découvrir à votre tour :

    Accepteriez-vous de mourir... dans un jeu ?

    Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa.

    Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.

    Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.

    Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.

    Paranoïa peut alors réellement commencer...

    J'ai vraiment hâte de le commencer !!!

    Les deux autres romans sont des petits bouquins qui vont vite être lus, bien évidemment j'encourage les personnes comme moi qui adore lire de joindre la passion à une bonne action, en effet cette année treize auteurs se sont réunis pour écrire chacun une nouvelle et en faire un livre pour la bonne cause, un livre acheté = 3 repas distribués je trouve que pour 5 euros ce serait dommage de ne pas en profiter et de faire un simple petit geste pour nous mais qui va aider un grand nombre de personnes dans le besoin.

    Le second je ne vous en parle pas en détails car mon avis va arriver prochainement, c'est juste un petit livre, avec un bon esprit et surtout très décomplexant !! 

    La seconde photo concerne le coloriage, l'art thérapie (ça fait plus classe winktongue) ils sont magnifiques ces cahiers et les 4 cahiers touchent à des inspirations totalement différentes, j'ai hâte de les découvrir et surtout de m'y mettre, je vais surement racheter des crayons de couleurs j'ai peur que les feutres traversent le papier à voir. De cette façon je vais pouvoir enrichir la catégorie art thérapie en vous faisant une présentation plus complète de chaque ouvrage et en essayant de vous montrer la progression des coloriages en photos.

    Et vous, qu'avez vous reçu ?

    Tous les commentaires sont bienvenus ainsi que les liens vers vos articles.

    Comme beaucoup d'entre vous je vais être absente quelques jours, eh oui vacances et fêtes de fin d'année.

    BONNES FÊTES A TOUS.

     

     

     

    In My Mailbox (Mes dernières réceptions) #38

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  


    Cinquante nuances de Grey, tome 1 de E. L. James            TITRE VF
    : Cinquante nuances de Grey 
                TITRE VO : Fifty Shades, book 1: Fifty Shades of Grey
                AUTEUR : E.L James
                ÉDITEUR : Le Livre de Poche
                PUBLICATION : 05/02/2014
                PAGES : 672
                RESSENTI : 
     
                         Cinquante nuances de Grey, tome 1 de E. L. James
     
     

         

    Quatrième de couverture

       

     Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

    Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

    Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets… 

         

    Mon avis

        

    Je revendique haut et fort que je fais exprès de lire après tout le monde les succès littéraires. Oui oui, je fais ma tête de cochon, mais il n'y a rien de pire pour moi que tout ce petit monde en ébullition devant un livre qui devient un phénomène et que tout le monde acclame. Dans ces cas-là, moi je me méfie. J'ai réagis exactement de la même façon face au phénomène « Twilight » ou plus récemment « Nos étoiles contraires », je laisse passer la déferlante et profite du calme revenu pour juger ma lecture. 

    C'est une première pour moi dans ce style littéraire, là encore j'avais beaucoup d’aprioris, en gros si c'était pour que le roman me décrive pendant 672 pages uniquement deux individus en train de s'envoyer en l'air constamment ça ne me m'intéressait pas beaucoup !! 

    J'ai été étonnamment surprise, en effet l'histoire n'est pas non plus à vous couper le souffle, mais ça se tient et je suis ressortie de ma lecture plutôt satisfaite. Si vraiment on est pointilleuse et qu'on recherche de la grande littérature, bah… ne vous arrêtez pas sur ce roman, je me rappelle qu'au moment de sa sortie, le roman a été beaucoup critiqué pour son écriture légère, mais en même temps, personnellement, je ne m'attendais pas à de la littérature avec un grand L, ça n'en est pas mais pour une lecture sans prise de tête ça me suffit. 

    Parlons des personnages, bon je ne vais pas y aller par quatre chemins, Anastasia, si je l'avais eu en face de moi se serait certainement pris une paire de claques plus d'une fois. Je suis désolée, mais là coté nunuche, on atteint des sommets. Je veux bien que celle -ci n'ai jamais eu de relations avec un homme, et patati et patata mais bon quand même ma petite secoue toi bon sang lol.

    Je ne vais pas non plus être trop dure avec elle, j'avoue que quelques fois dans le roman, elle joue les coquines et prend des initiatives (encore heureux qu'elle se bouge un peu) mais elle reste un peu trop coincée à mon goût… Mais bon, me direz-vous, si elle avait été plus volage et plus dévergondée, il n'y aurait pas le côté fleur bleue de la petite vierge effarouchée qui rencontre sur sa route le beau et ténébreux Christian Grey pour l'initier......

     Cinquante nuances de Grey, tome 1 de E. L. James 

    Aaaaaaaaaah Monsieur Grey, alors là pour le coup c'est moi que vous allez devoir baffer pour que je n’arrête de rêvasser, oui je m'incline je vais faire ma midinette, ce côté sauvage et dominateur n'est pas déplaisant et quel petit coquin celui-là dis donc... 

    Je dois admettre que tout le côté mystère sur l'histoire de Christian, son passé qui, à mon avis se précise, se dévoile dans les tomes suivants a attisé ma curiosité, j'ai vraiment envie de savoir pourquoi le monsieur n'aime pas qu'on pose les mains sur lui et ce qui l’a poussé à pratiquer ce genre de relations sexuelles.  

    Pour le côté sexe du roman, oui évidemment il y a plus d'une scène HOT, mais je n'ai pas non plus été choquée au point de me demander si j'allais oui ou non continuer le roman, c'est chaud oui mais pas que.... Ce n'est que mon avis, mais je trouve que ça se lit avec facilité, ça ne casse pas trois pattes à un canard c'est sûr, mais bon si vous voulez vous lancer dans ce style littéraire, n'ayez pas trop de craintes vous ne serez pas outrées non plus ou alors c'est moi qui ne suis plus choquée de rien lol 

     Je lirai certainement le tome 2 pour découvrir le passé de Christian et voir ce que devient ce couple que tout opposait, et parce que quand je commence une trilogie… bah j'aime bien aller jusqu'au bout de la saga.

     


    1 commentaire
  •  


    NOS ETOILES CONTRAIRES            

         Titre VF : NOS ETOILES CONTRAIRES

         Auteur : JOHN GREEN

         Éditeur : NATHAN

         Publication : FÉVRIER 2013

         Pages : 405

         RessentiIL COULE AUSSI DANS TES VEINES de Chevy Stevens

         

    Quatrième de couverture

       

     
    Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 
     
     
    NOS ETOILES CONTRAIRES
     
     
     

         

    Mon avis
     
     

    Petite intro hors chronique, je suis de retour après quelques mois d’absences, comme tout le monde ici bas il y a des moments dans la vie où nous avons besoin de recul et de temps pour gérer nos soucis. Malheureusement les miens ont quelques peu affectés mon envie de lire et de bloguer.

    Mais « I'LL BE BACK » et j'ai bien l'intention de reprendre ces deux activités qui me tiennent à cœur et qui m'ont énormément manquées.

    Petite parenthèse vie perso clôturée. 

    Pour mon retour en tant que blogueuse je n'ai pas choisi le livre le plus gay je vous l'accorde, mais c'est pourtant celui ci qui que ma mimine a choisi pour reprendre la lecture et c'est la symbolique qui veut ça, c'est un peu ce livre qui m'a remis le pied à l'étrier.

    Je me suis moi même surprise à choisir celui ci, en effet le résumé n'est pas le plus joyeux pour se redonner un petit coup de boost mais une fois plongée dans ma lecture je n'ai pas regretté un seul instant.

    Beaucoup de personnes autour de moi m'ont déjà fait la réflexion « oh non je n'ai pas envie de lire un livre sur des ados cancéreux » même réflexion pour voir le film, et bien j'ai juste envie de dire à toutes ces personnes qu'il faut dépasser nos idées reçues et creuser un peu les choses. 

    Bien entendu dans les grosses lignes le roman traite bien de ce sujet, il est en effet question d'une adolescente Hazel atteinte d'un cancer, mais bien heureusement pour nous cette demoiselle est dotée d'un humour noir grinçant, d'un sacré sens de la répartie et aime user des métaphores.

    Le destin va mettre sur sa route un adversaire à sa hauteur et la rencontre entre Hazel et Augustus est tout simplement magique.

    Ces deux adolescents que la vie n'a pas épargnée sont aussi attachants l'un que l'autre Hazel qui à cause sa maladie ne souhaite pas s’impliquer dans une relation, elle se sait condamnée et que sa vie peut s'arrêter comme ça du jour au lendemain, tandis qu'Augutus est en pleine rémission.

    Ces deux êtres ont une multitude de points communs mais savent également faire de leurs désaccords et différences une force ; leurs forces.

    C'est un livre qui va les réunir, le livre préférée d'Hazel qu'elle va faire découvrir à Augustus, ce livre qui n'a pas de fin qui s'arrête en plein milieu d'une phrase, c'est autour de ce livre qu'ils vont construire leur histoire..... mais chuuuuut je ne vous en dit pas plus. 

    Je dois bien vous avouer que je suis assez difficile à faire pleurer en lecture, mais là je plaide coupable, quelques larmichettes n'ont pas résistées à la fin de ce roman, qui paradoxalement vous arrache autant de larmes que de rires.

    L'auteur a su traiter d'un sujet lourd et difficile en nous offrant sur un plateau une belle leçon de vie. 

    Bien entendu, je me suis précipitée pour voir le film et pour une fois j'ai vraiment été agréablement surprise par l'adaptation, que ce soit sur les traits de caractère des personnages que sur l'histoire en elle même, le film respecte vraiment le roman et nous arrache à sont tour son lot de larmes.

     


    2 commentaires
  •  

    La Sélection : Histoires secrètes  de Kiera Cass          

       Titre VF : LA SÉLECTION HISTOIRES SECRÈTES 

       Titre VO : The Selection stories 

       Auteur : KIERA CASS

       Éditeur : ROBERT LAFONT / COLLECTION R 

       Publication : 15 MAI 2014

       Pages : 227

       Ressenti

         

    Quatrième de couverture

       

    Ce hors-série exceptionnel vous propose une plongée fascinante dans le coeur et l'esprit de Maxon et d'Aspen, les deux jeunes hommes qui se livrent bataille pour conquérir America Singer.
    Avant qu'America n'arrive au Palais pour la Sélection, il y avait déjà une fille dans la vie de Maxon. La nouvelle « Le Prince » s'ouvre sur la semaine précédant l'arrivée des trente-cinq candidates et suit Maxon lors de la première journée de compétition.
    Élevé en tant que Six, Aspen Leger n'aurait jamais imaginé intégrer un jour la très réputée Garde royale affectée au Palais. À travers le quotidien d'Aspen, la nouvelle « Le Garde » lève le voile sur cet univers très fermé auquel America n'aura jamais accès...
    Ce recueil regorge de bonus : une scène coupée, les play-lists des deux premiers tomes, et des révélations en cascade !
     
     
     

         

    Mon avis
     
       

    Rien de mieux pour clôturer une saga qu'on a adoré, qu'un petit bonus comme nous l'offre l'auteur Kiera Cass. 

    Histoires secrètes vient compléter la saga à la perfection, avec deux nouvelles inédites qui nous en font découvrir davantage sur les personnages de Maxon et Aspen. 

    Ah ! Quel plaisir de retrouver le prince Maxon ! Oui, je suis une petite midinette qui craque complètement pour ce prince imaginaire, mais quel prince !!!! 

    Cette nouvelle sur Maxon n'a fait que conforter ce que je pensais de lui, on le découvre avant le commencement de la Sélection, on découvre son point de vue en revenant sur certains passages du premier tome. J'ai adoré découvrir son point de vue sur cet événement qui allait changer sa vie, comme la narration est faite dans les trois tomes par America, d'avoir la façon de voir les choses d'un point de vue masculin a été très enrichissant. 

    On découvre un Maxon comme on l'aime, patient, à l'écoute, qui sait se faire entendre au bon moment et qui sait également se tenir l'écart comme il le faut. En même temps, avec un père comme le sien le moindre écart n'est pas pardonnable, le pauvre Maxon doit subir sans arrêt le fait que son père le rabaisse et ne le prend pas au sérieux, mais notre cher Prince sait faire ce qu'il faut. 

    Le personnage d'Aspen m'était plutôt agréable dans les 3 tomes de la Sélection, son passé avec America et leur secret commun mettaient un peu de piment dans la saga, et j'ai été aussi intéressé de découvrir son point de vue sur tout ça. 

    Ce « 6 » devenu soldat de la garde royale est un personnage très respectable, à aucun moment il ne reniera ses origines, allant jusqu’à tout faire pour aider les membres de sa propre famille, aussi que ceux de la famille d'America. 

    La nouvelle « Le Garde », qui est centré sur son personnage nous permet d'entrer dans les coulisses de la Sélection et de découvrir que pense les autre gardes de cet événement. 

    J'ai vraiment apprécié tous les petits bonus que nous offre l'auteur. Ce livre enrichit encore un peu plus ce que l'on peut penser de ces deux personnages que nous soyons « Team Maxon » ou « Team Aspen ». Je pense que peu importe lequel on préfère, on a la chance d'en découvrir davantage sur ces deux personnages masculins. 

    Merci à l'auteur d'avoir prolongé, pour quelques pages, la magie de La Sélection.

     

     

     

    3 commentaires
  •  


    LES PAPILLONS RÊVENT - ILS D'ÉTERNITÉ ? de Sandra Labastie           

         Titre VF : Les papillons rêvent ils d'éternité ?

         Auteur : Sandra Labastie

         Éditeur : Michel Lafon

         Publication : 03/04/2014

         Pages : 172

         RessentiUNE AUTRE IDÉE DU BONHEUR de Marc Lévy

     
     

         

    Quatrième de couverture

       

     

     « Cette journée du 1er janvier, la première de la dernière année du monde, il s’est passé quelque chose de spécial entre nous, les élus. C’était comme au printemps, quand on devient joyeux sans comprendre pourquoi. C’est la dernière année de souffrance, a dit papa. Bientôt, on sera libérés. »
    À travers cette apocalypse manquée, une jeune fille de 13 ans contemple la condition humaine dans ses craintes et ses obsessions, dans son incroyable capacité d’imagination pour triompher d’une vie sans espérance. 
     
     
     

         

    Mon avis
     
     
     
    Je me rends compte, en faisant de temps en temps le point sur mon parcours de lectrice, que parfois, les romans les plus courts sont vraiment d'une intensité incroyable et d'une efficacité saisissante.
    L'écriture de Sandra Labastie n'y est pas pour rien, dès les premières lignes j'ai été captivée et entraînée dans cette histoire, comme si l’héroïne de bientôt 13 ans me prenait par la main et m'embarquait dans son monde, pour me raconter son histoire.

    Les descriptions sont efficaces, cette jeune fille retient notre attention, et nous dévoile son mode vie, sa façon de gérer et trouver sa place dans cette communauté qui se prépare à l'apocalypse.
    Dans l’endroit où elle vit, que l’on peut concrètement comparer à une secte, cette jeune adolescente, qui est à un âge où l’on se questionne beaucoup sur nous même et ce qui nous entoure, commence à douter de tout ce qu’on lui a appris.
    Il est clairement question de religion, et en toute franchise, c'est loin d'être un thème qui capte mon attention, je suis plutôt du genre à fuir les livres qui en parlent, mais l'auteure a réussi à attiser ma curiosité.

    Pour cette jeune fille, jusqu'ici son mode de vie était tout à fait normal, elle est née et à été élevée au cœur de cette communauté, y a grandit et s’est habituée à ce qui nous, nous choque profondément.
    On peut utiliser le terme « secte » pour parler de sa communauté car tous les critères qui décrivent ce mode de vie y sont réunis, les fidèles doivent verser une partie de leur argent à leur église, ils ne doivent pas fréquenter les personnes extérieurs et bien qu'ils vivent ensemble dans les mêmes croyances, les fidèles se guignent les uns les autres, s'observent, se surveillent et n'hésitent pas à dénoncer les écarts des autres membres.
    Tout est soi -disant fait en fonction du bien et du mal, les parents ne cessent de dire à leurs enfants que Dieu les observent et qu'il sait tout.

    Ce qui m'a le plus plu dans ma lecture, c'est la remise en question qui s'opère chez notre héroïne. En effet, elle se met à se poser des tas de questions sur Dieu et sur le Diable, elle se met à chercher par elle-même la définition de certains mots, alors qu’habituellement elle fait appel au savoir de ses parents, mais sachant d'avance les réponses qu'ils vont lui apporter, elle ressent le besoin d'aller en quelque sorte chercher la vérité, sa vérité.

    Un roman très poétique où l'auteur a su traiter d'un sujet dérageant (et qui de prime abord n'est pas ma tasse de thé en littérature), pour en faire une magnifique réflexion sur nos origines, la famille et ce qu'elle peut nous inculquer.
     

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires