• Cet instant là de DOUGLAS KENNEDY

    Titre VF :  Cet instant là.

    Titre VO :  The moment

    Auteur : Douglas Kennedy 

    Editeur : Belfond

    Publication :  6 octobre 2011

    Pages : 491

    RessentiCet instant là de DOUGLAS KENNEDY

     
     
     
     
    Quatrième de couverture  

    Écrivain New-yorkais, la cinquantaine, Thomas Nesbitt reçoit à quelques jours d'intervalle deux missives qui vont ébranler sa vie : les papiers de son divorce et un paquet posté d'Allemagne par un certain Johannes Dussmann. Les souvenirs remontent...

    Parti à Berlin en pleine guerre froide afin d'écrire un récit de voyage, Thomas arrondit ses fins de mois en travaillant pour une radio de propagande américaine. C'est là qu'il rencontre Petra. Entre l'américain sans attaches et l'allemande réfugiée à l'ouest, c'est le coup de foudre.

    Et Petra raconte son histoire, une histoire douloureuse et ordinaire dans une ville soumise à l'horreur totalitaire. Thomas est bouleversé. Pour la première fois, il envisage la possibilité d'un amour vrai, absolu.

    Mais bientôt se produit l'impensable et Thomas va devoir choisir. Un choix impossible qui fera basculer à jamais le destin des amants.

    Aujourd'hui, vingt-cinq ans plus tard, Thomas est-il prêt à affronter toute la vérité ?

     

    Mon avis  
     
    Je referme à l'instant ce livre et j'ai trouvé cette histoire passionnante, je n'ai pas eu beaucoup le temps de lire, mais dès que j'ai eu quelques moments de répits je les ai consacrés uniquement à ma lecture.
     
    Je me suis retrouvée face à une palette d'émotions, tour à tour on éprouve aussi bien de la joie on partage les instants de bonheur des personnages, on ressent leur peine, leur colère et cette douleur causée par l'injustice et l'incompréhension, qui vous prend aux tripes.
    Nous sommes plongés au coeur de l'Histoire, à une époque où l'Allemagne est divisée en deux par le Mur.
     
    C'est d'ailleurs très intéressant et enrichissant, tout au long du roman on nous dépeint cette époque et les malversations qu'ont connus les Berlinois durant cette période, même si nous avons tous étudié à l'école cette période de l'histoire, on redécouvre grâce à ce genre de roman les instants bien noire du Berlin des années 80. On y découvre les horribles complots de la Statsi, les pressions psychologiques et les tortures qu'ils infligeaient, tout sur fond de menace et de chantage. Une période horrible.
    Je vous rassure l'intérêt de ce livre ne tient pas uniquement sur les faits historiques qui y sont relatés.
     
    Ce qui nous tient en haleine, qui donne un certain aplomb au livre, ce sont les personnages.
    Ils ont tous une personnalité particulière, ils donnent tous l'impression en apparence d'être très fort, mais ce n'est qu'une carapace pour mieux dissimuler un passé et un vécu très douloureux.
    Nous découvrons un trio de protagonistes qui ont tous une place importante dans ce récit, une place indispensable au déroulement de l'histoire, Thomas NESBITT qui de nos jours reçoit un colis de Berlin, ce paquet va faire remonter des souvenirs de l'époque où jeune écrivain qu'il était, il se rendait en Allemagne, en pleine guerre froide, pour y écrire son second roman de voyage.
     Il y fera la rencontre de son futur colocataire Alastaire, un artiste peintre dopé à l'héroïne, un vrai junkie, aux premiers abords c'est un personnage assez bourru, par moment assez insupportable mais au cours de l'histoire il nous dévoilera une toute autre personnalité plus profonde, comme beaucoup des personnages c'est une âme très torturée et blessée par les durs événements  de sa vie.
     
    L'auteur nous révèle un autre personnage Petra, traductrice très secrète presque impénétrable, on nous dévoile son histoire sordide mais pour l'époque c'est un vécu courant voir banal en ces temps de Berlin divisé.
     
    On va découvrir ce qu'elle a enduré durant cette décennie, au fur et à mesure on nous révèle de plus en plus de choses sur sa vie et les choix qu'elle a dû faire, si on peut vraiment parler de choix ou plutôt d'actes subis dans le but de survivre ou de sauver les siens.
     
    L'auteur m'a vraiment transporté au coeur de cette époque, j'ai été à plusieurs reprises étonnée de la tournure des évènements, de certains retournement de situations, j'ai aimé découvrir l'histoire des deux points de vus, celui dont Thomas l'a vécu et la vérité dissimulée puis révélée par Petra.
    J'ai vraiment aimé ce roman, ce fut une belle découverte, une belle histoire pleine d'émotions et de sincérité, seul petit bémol, mais vraiment minuscule et c'est pour que mon avis soit le plus honnête, dans la première partie du livre il y a eu quelques petites longueurs, mais qui sont vite oubliées tant l'intrigue est prenante par la suite.
     
    C'est le troisième roman que je lis de DOUGLAS KENNEDY et je suis une nouvelle fois satisfaite de ce moment de lecture.
    Je tiens pour cela à remercier le site BABELIO et les éditions BELFOND de m'avoir fait confiance pour ce partenariat.
    Je pense poursuivre ma découverte des livres de cet auteur.
     


     

    « Le Pacte des Vierges de Vanessa SCHNEIDERGEISHA, Arthur Golden »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :