• Délicieuses pourritures de Joyce Carol Oates

    Délicieuses pourritures de Joyce Carol Oates

    Titre VF :  Délicieuses pourritures

    Titre VO :  The Beasts

    Auteur : Joyce Carol Oates

    Editeur : J'ai Lu

    Publication : 22 octobre 2005

    Pages : 125 

    RessentiDélicieuses pourritures de Joyce Carol Oates

     
     
     
     
    Quatrième de couverture  
     

    Une prestigieuse université féminine de la Nouvelle-Angleterre dans les années 75.

    On conteste plus que jamais les valeurs bourgeoises sur fond de drogues, de cigarettes, d'art et de poésie. Gillian Brauer, 20 ans, brillante étudiante de troisième année, voudrait briller encore davantage aux yeux de Andre Harrow, son charismatique professeur de littérature, qui a décidé de faire écrire et lire en classe à ses élèves leur journal intime. Il n'octroie ses compliments qu'aux confessions les plus osées ce qui génère surenchères malsaines et incidents ravageurs parmi des filles survoltées, avides de retenir l'attention - et plus - du maître. 
     
     
    Mon avis  
     

    Voilà un petit livre qui était dans ma Pal depuis déjà quelques temps, j'avais déjà beaucoup entendu parler de cette auteure : Joyce Carol Oates.

    A ce que j'avais compris cette auteure pouvait autant enthousiasmer que déplaire et pas de juste milieu, alors ces réactions extrêmes ont attisées ma curiosité.

    Je me suis donc décidée à faire plus ample connaissance avec le style de cette écrivain et il est vrai que cette dernière ne peut vous laisser indifférente.

    Ce petit roman de 125 pages nous embarque au cœur d'un campus féminin, dans les années 70, où des étudiantes, s'amourachent de leurs professeurs de littérature et de poésie, dont Gillian qui est amoureuse de lui. Elles le vénèrent et poussent à l’extrême leurs envies de lui plaire , celui ci s'en amuse et en profite pour repousser toujours plus loin leurs limites. Elles sont prêtes à tout pour lui plaire, au pire folie, elles entretiennent entre elles une certaine jalousie, concurrence et ce fameux enseignant : Andre Harrow entretient cette course pour le séduire et il les poussent même à aller de plus en plus loin, trop loin....... 

    Simultanément des incendies se déclarent sur le campus, certaines camarades de Gillian se mettent à avoir des comportements étranges et quittent l'université en cours d'année sans donner de raisons.

    Je comprends que ce livre puisse déranger, il peut être tour à tour malsain et surprenant, il est vrai que je ne savais pas trop à quoi m'en tenir face à cette nouvelle découverte. C'est une lecture qui m'a plu dans le sens où je découvre une auteure dont je vais essayer de lire d'autres romans et que cette auteure, par le nombre de pages (125) va à l'essentiel, elle nous montre aussi comment étaient la mentalité des américains à cette époque, leurs façons d'être puritain en façade et de pouvoir être aussi libertain en face cachée.

    Je suis ravie de cette découverte même si je comprends aussi ceux qui ont détestés le roman et qui n'ont pas réussis à entrer dans le jeu de l'auteur.

     
    « CONCOURS MPIn My Mailbox #32 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Août 2013 à 14:23

    Le titre est assez spécial ^^' Mais sa à l'air sympa.

    2
    affordablecarhire
    Dimanche 11 Août 2013 à 03:48

    awesome piece..

    3
    Jeudi 22 Août 2013 à 16:20
    jo3jeans

    je l'ai pris pour le titre sans savoir de quoi il est question, il est dans ma PAL =)

    bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :