• Titre VF :  Francesca, Tome 1 : Empoissoneuse à la cour des Borgia.

    Titre VO :  Poisoner Mysteries, book 1: Poison, A novel of the renaissance 

    Auteur : Sara Poole

    Editeur : MA 

    Publication : 9 novembre 2011

    Pages : 420

    RessentiFrancesca : Empoisonneuse à la cour des Borgia de Sara Poole

     
     
    Quatrième de couverture  

    Rome , été 1492. Une époque troublée pour la chrétienté, qui s'est rendue coupable quelques mois auparavant de promulguer l'édit décrétant l'expulsion de tous les Juifs d'Espagne. Mais la cité éternelle s'émeut moins de leur sort que de celui du pape, Innocent VIII, dont on dit qu'il est mourant. Cette nouvelle attise pourtant davantage les ambitions qu'elle ne suscite la prière.

    Au service de la famille des Borgia depuis
    toujours, Francesca apprend la mort de son père (l'empoisonneur attitré de la famille) dans des circonstances douteuses. Commence alors pour elle une quête de vengeance, qui la pousse à prendre la suite de son père.
    Ses recherches vont lui faire découvrir que l'expulsion des Juifs d'Espagne n'est que le prélude à des actes plus monstrueux encore et que le pape, à la santé déclinante, compte bien autoriser depuis le Vatican. Il s'agit à présent de le neutraliser, tout en aidant Rodrigo Borgia, son maître, à être élu pape par le conclave.
     
    Mon avis  
     
    J'ai tout simplement découvert ce titre grâce aux Editions MA, que je remercie chaleureusement, mais pas que, c'est aussi grâce au blog Mya's Book's qui est l'une de mes partenaires de blog, je vous invite à lire sa chronique ici.
    Je peux vous assurer que ce blog est à l'origine de la majorité de mes tentations livresques, je vous le recommande.
     
    Je m'intéresse depuis peu à l'histoire de la famille Borgia et c'est une première pour moi de me plonger côté lecture dans le genre historique, on peut même aller jusqu'à qualifier ce roman de thriller ou polar historique. 
    Dans un premier temps, cette lecture m'a fait un peu peur, car j'avais cette appréhension de ne pas tout comprendre et de ne pas pouvoir tout suivre de l'aspect historique, et là surprise c'est tellement bien écrit et on sent bien l'implication, le travail de recherche titanesque de l'auteure qui a tout fait pour que son roman soit compréhensible, facile à suivre et prenant :  une réussite !
     
    J'ai beaucoup aimé le personnage principal Francesca, c'est elle d'ailleurs qui nous fait voyager au XV ème siècle et qui nous raconte cette histoire.
    C'est une jeune femme très courageuse, affrontant les moindres dangers et se sortant de situations très périlleuses.
    Elle est un brin garçon manqué, elle affronte ses ennemis au péril de sa vie dans le but de venger la mort de son père, lui aussi de son vivant été au service de la famille Borgia, comme empoisonneur.
     
    Cette lecture m'a été très agréable, ce fut un réel plaisir de découvrir cette époque, je ne pensais pas que les révélations sur les complots politiques et religieux seraient aussi prenants, voir à certains moments révoltants!!
    Je trouve que ce genre de romans contribue à aider des personnes comme moi, à se forger sa propre culture et contribue à un enrichissement  personnel et cela en plus m'a permis d'apprécier un nouveau genre littéraire dont je vais maintenant surveiller de très près les parutions.
     
    Ce livre vous tente, alors n'hésitez plus foncez et même si comme moi au début vous avez peur de vous perdre dans les détails historiques, ne craignez rien c'est très bien écrit et l'auteure à tout fait pour nous faire découvrir cette époque le plus facilement possible et pour votre plus grand plaisir.

    9 commentaires

  • Titre VF :  Geisha

    Titre VO :  Memoirs of Geisha

    Auteur : Arthur Golden 

    Editeur : Le Livre de Poche 

    Publication : 17 mai 2006

    Pages : 604

    RessentiGEISHA, Arthur Golden

     
     
    Quatrième de couverture  
     
    À neuf ans, dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto. Dotée d'extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu'il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui en fera une vraie geisha.
    Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d'une rivale. Elle rencontrera finalement l'amour...
     
    Mon avis  
     
    En continuant dans la lignée des coups de coeur impossible de ne pas citer ce livre une vraie découverte.J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour les geishas de cette époque, n'oublions pas que c'est une culture au Japon et que c'était un honneur pour ces jeunes filles d 'en faire l'apprentissage c'est tout un art mêlant tradition et apprentissage de la musique et de la danse entre autres.Une autre merveille.Je me suis très rapidement attachée au personnage principale la petite Chyio vendu avec sa soeur à une maison de geisha  par son père pauvre et sa mère mourante.Les deux soeurs seront séparés, elle ne seront pas dans la même maison de geisha et se voir est quasiment impossible.Chyio officiera d'abord comme servante jusqu'à ce qu'une geisha de grande renommée Mameha la prenne sous son aile pour faire d'elle une grande geisha c'est comme ça qu'elle changera son nom et deviendra Sayuri.Elle devra faire face à une grande rivale Hatsumomo et se méfier de mère et de Granny, de vieilles bonnes femmes qui tiennent l'okia(maison de geisha) et qui ne pensant qu'à l'argent que peuvent rapporter leur geisha.Ce livre à été pour moi un vrai coup de coeur comme je l'ai dit précédemment j'ai depuis mon enfance été toujours attirée par les geishas et ce livre m'a ouvert les portes de ce monde.Ce livre est écrit sous forme de mémoires et c'est ce qui pourrait nous faire croire à la réalité de ce roman.J'ai simplement adoré être projeté dans le Japon du milieu du xxeme siècle.

    Je conseille également de voir l'adaptation cinématographique de ce roman.   

    Le film est très proche du roman, une merveille pour les yeux.  

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique