• Titre VF :  Lueur de Feu, Tome 1

    Titre VO :  Firelight, Book 1

    Auteure : Sophie Jordan

    Editeur : Galliamard Jeunesse 

    Publication : 29 septembre 2011

    Pages : 336

    RessentiLueur de feu, tome 1 de Sophie Jordan

     
     
     
    Quatrième de couverture  


    Jacinda est draki, des descendants des dragons qui peuvent prendre forme humaine. Mais elle crache également du feu, un don exceptionnel pour ceux de son espèce. Un matin, alors qu’elle enfreint le règlement en volant de jour, la jeune fille est prise en chasse. Jacinda s’échappe de justesse et trouve refuge dans une grotte. Quel est ce mystérieux garçon qui la surprend sans pour autant révéler sa cachette? Obligée de fuir pour éviter la punition de son clan, elle s’installe en plein désert avec sa mère et sa soeur. Mais pas question pour Jacinda d’oublier son « don ». Au lycée, elle retrouve le jeune garçon qui lui a sauvé la vie. Si Will ne la reconnaît pas, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Elle devrait pourtant le fuir, car le désir, comme la peur, pousse les drakis à se manifester, et ce serait une bien mauvaise idée de révéler sa vraie nature dans les couloirs du lycée…

    Mon avis  

    Voici un type de créatures que je n'ai pas l'habitude de rencontrer dans mes lectures, les dragons, il me semble que c'est la première fois que je lis un roman qui les concerne.

    Depuis sa sortie, la couverture m'a tout de suite attirée, cette jeune femme à la chevelure de feu et sa peau aux reliefs cuivrés et écaillés, tous ces éléments m'ont interpellés et j'ai toujours eu envie de découvrir le contenu.

    Jusqu’à ce que le Club de Lecture Karine, m'offre la chance de le lire , j'avais cette retenue car je m'étais imaginée un monde médiévale, avec des donjons et tous les détails relatifs à cette époque, et c'est ce qui me freinait légèrement.
    Et donc grande surprise en dévorant les premières pages, l'histoire se situe de nos jours, à notre époque Jacinda est une jeune fille je ne vais pas pouvoir dire "comme les autres", car elle n'est autre qu'une Draki et pas n'importe laquelle de sa tribu, elle est la plus forte et une des plus rares, car c'est la seule Draki cracheuse de feu.

    Alors que Jacinda, Tamra sa jumelle dont le Draki ne s'est jamais manifesté et leur mère fuient leurs camp, c'est une nouvelle vie pour Jacinda, une vie qui ne la réjouis pas et qui tue son Draki petit à petit, l’empêchant de se manifester pour paraître une ado "normale" cette nouvelle vie devient une torture pour elle, ce qui ne l'est pas pour sa soeur qui se sentait une étrangère au milieu de la tribu des Draki, maintenant c'est elle qui est dans son élément et qui pour rien au monde ne voudrait changer cela.

    Je lis beaucoup de Young Adult en ce moment, c'est un des genres qui me fait rêver avec toutes ces possibilités de créatures paranormales et ces mondes imaginaires, alors encore une fois ce genre a su me transporter, il est vrai que ce roman ne sort pas du lot par rapport aux autres romans de la même catégorie, et pourtant j'ai adoré, il est toujours question d'une histoire d'amour impossible, d'une lycéenne qui essaie de s’intégrer et de cacher sa véritable nature, mais j'ai totalement été conquise, les personnages sont convaincants, j'ai aimé la relation entre les deux soeurs et le courage de la maman qui protège ses filles malgré le danger qui rode.
    L'auteur à su m'emmener dans son univers, avec son écriture fluide j'ai pris un réel plaisir à découvrir ce roman, j'ai vraiment hâte de plonger dans le prochain tome dès sa sortie, je suis ravis d'avoir surpassé mes a priori et mes préjugés.


    Je remercie chaleureusement le ClubdeLecture Karine de m'avoir confié ce roman et d'avoir pu découvrir un autre univers plein de dragons.


    1 commentaire
  • Titre VF :  Comment se débarrasser  d'un vampire amoureux.

    Titre VO :  Jessica's guide to dating on the dark side.

    Auteur : Beth Fantaskey

    Éditeur : Le Masque

    Collection : MSK

    Publication : 14 octobre 2009

    Pages : 412

    RessentiComment se débarrasser d'un vampire amoureux de Beth Fantaskey

     
     
     
     
     
     
    Quatrième de couverture  

    Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n’en plus finir… Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu !Soudain, elle découvre que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Anastasia. Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l’excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd’hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise.
    Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la fiancée en question a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit. En nous racontant ses aventures avec un humour décapant, Jessica nous livre un guide pratique pour se débarrasser d’un vampire amoureux. Mais alors qu’elle invente tous les stratagèmes pour dégoûter Lucius, Jessica pourrait bien se retrouver prise à son propre piège. Prudence, les vampires peuvent se montrer très… persuasifs.
     

    Mon avis  
     

    Il et vrai que le phénomène Bit-Lit a envahi nos bibliothèques et les rayons des librairies, c'est un genre que j'aime et que j'ai redécouvert grâce à Twilight, alors il n'est pas toujours facile de commencer un roman de ce style sans avoir l'appréhension de lire encore et encore la même histoire.Là, justement l'auteur, que je découvre pour la première fois avec ce roman , nous offre une héroïne qui elle n'en a que faire des vampires et pour une fois ça nous change de nos héroïnes complètement sous le charme vampirique dès le premier regard . Jessica Prackwood n'a qu'une idée en tête, faire son année de terminale et s'éclater comme toutes les jeunes filles de son âge mais le destin en a décidé autrement, car sa vie va être complètement chamboulée.En effet, un matin comme les autres ou presque, Jessica à l'impression d'être en permanence épiée par un mystérieux jeune homme et d'entendre son ancien nom, celui d'avant son adoption Antanasia.Mais malheureusement pour cette jeune étudiante, elle ne rêve pas et ses parents adoptifs vont devoir lui révéler bien des secrets restés jusqu'ici enfouis. Le garçon qui était encore une énigme au petit matin, Lucius Vladescu se révèle être le fiancé qui lui est promis, Jessica est en réalité la fille d'une famille noble de vampire de Roumanie les Dragomir, et pour honorer un pacte qui leur permettrait de maintenir la paix avec l'autre famille royale, les Vladescu, elle et Lucius doivent se marier à 18 ans et justement Jessica va avoir 18 ans dans peu de temps...... Le titre intrigue et prend tout son sens au fur et à mesure de ma lecture, Jessica n'a pas l'intention de se laisser marier à ce vampire et d'ailleurs elle ne croit à aucun moment à cette histoire, elle ne veut que profiter de son année, sortir avec son voisin fermier Jake, qui va au lycée avec elle et qui est plus que gentil, le séjour de Lucius ne va pas être de tout repos et Jessica n'a pas l'intention de l’épargner. J'ai beaucoup apprécié les lettres que Lucius adresse à son oncle pour lui raconter ses mésaventures et ses tentatives désastreuses pour conquérir Jessica, dans la première partie du livre , on assiste à la lutte acharnée de Lucius tentant de récupérer sa promise Antanasia (Jessica), ce qui est perdu d'avance car celle ci s'accroche à ses convictions et fait tout pour tenir à distance le bellâtre Roumain.
    Dans une seconde partie du roman, on sent Lucius abattu et se laissant aller, venant d'apprendre les manigances de son clan il se replie sur lui même et devient distant.


    C'est une belle découverte pour moi ce roman, le mythe du vampire irrésistible pour une fois ne fait pas craquer la jeune lycéenne et c'est particulièrement ce qui m'a plu, cette différence.
    Pour une fois l’héroïne ne croit pas à l'existence des vampires et celui qui la convoite la laisse totalement indifférente.
    L'écriture de l'auteur est fluide, les pages se tournent facilement malgré ma lenteur à avancer dans ma lecture et pourtant ce n'est pas à cause de l'histoire ni de la manière dont elle est écrite, j'ai juste eu un petit coup de mou, mais tout va bien je reviens plus forte avec la suite à lire : "Comment sauver un vampire amoureux" et également un autre roman de Beth Fantaskey dans ma PAL : "Alchimie".


    5 commentaires
  • Titre VF :  Les Larmes Rouges

    Auteure : Georgia Caldera

    Editeur : Editions du Chat Noir

    Publication : 1 novembre 2011

    Pages : 564

    RessentiLes Larmes Rouges de GEORGIA CALDERA

     
     
     
     
     
    Quatrième de couverture  
     
    « Le temps n’est rien…
    Il est des histoires qui traversent les siècles… »
     
    Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
    Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
    Peu à peu, elle perd pied…
    Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu'il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu'il la subjugue ?!
     
    Mon Résumé  

    Cornélia, jeune femme de 19 ans, n'a plus goût à la vie, elle se sent seule et abandonnée de tous.

    Son désespoir, et la voix dans sa tête qui la persuade qu'elle est inutile et inintéressante, vont la pousser à vouloir en terminer avec la vie, bien heureusement cette tentative de mettre fin à ses jours est un échec, elle est secourue de justesse par une mystérieuse personne.
    A l'écoute de l'appel au secours de sa fille, le père de Cornélia lui fait la promesse de s'occuper davantage d'elle et la conduit à l'ancienne demeure de ses parents, à Rougemont, pour que celle ci puisse se reposer et se remettre de son "accident".
    Mais les malheurs de Cornélia ne s'arrêteront pas au porte de Rougemont, la voix dans sa tête ne cesse de la harceler et ses cauchemars paraissent bien réel, elle ne comprend pas ce qui se passe et pour le savoir elle va se rapprocher dangereusement du seul individu du village que tout le monde redoute et évite : Mr de Maltombes..............
     
    Mon Avis  

    Cela va faire bientôt 1 an que je me suis lancée dans l'aventure livresque des blogs, en créant le mien puis une page de profil qui rassemble plusieurs accrocs des livres comme moi ainsi que des auteurs, illustrateurs en tout genre.

     Quand j'ai découvert les dessins de Georgia pour la première fois, j'ai été très attirée par ces énigmatiques et obscurs illustrations, j'ai découvert son univers et je fus très heureuse d'apprendre que ces magnifiques œuvres reflétaient les chapitres d'un roman. 

    J'ai attendu avec impatience la sortie du livre et je me suis donc ruée dessus à sa sortie et sa réception fut une source de joie. Suivant l'actualité de très près du roman, j'avais déjà découvert sur internet la couverture, mais de l'avoir entre les mains, c'est tout autre chose et on se rend d'autant plus compte du travail fournit par la talentueuse Georgia. 

     C'est un magnifique ouvrage que je tiens entre mes doigts et je m'apprête à explorer, aux vues de la couverture et des autres illustrations, univers Gothique-Chic.Les Larmes Rouges est une invitation à un voyage macabre raffiné, même si c'est un univers Gothico-Vampirique, l'auteur à donner une vraie élégance à son récit et aux personnages qui le font vivre. 

    Tout est subtilement décris, j'avoue que d'ordinaire, dans d'autres romans, les descriptions me paraissent ennuyeuses, lourdes et parfois inutiles, là ce n'est pas le cas du tout, c'est même la première fois que je les trouve tellement bien contées qu'elles s' intègrent merveilleusement à l'histoire, c'est simple les descriptions sont finement détaillées et travaillées aussi finement qu'on travaille de la dentelle. 

    C'est donc avec plaisir que je me suis prise au jeu, à imaginer chaque personnage, costumes et décors au point que je me laissais emporter complètement dans cet univers, comme si j'étais spectatrice de mon imagination, comme si tout ce que j'inventais se déroulait sous mes yeux, comme si je regardais un film. Enfin, une tornade arrive dans l'univers Bit-Lit et je découvre un nouvel aspect du monde vampirique, une manière d'écrire plus adulte, jusqu'à maintenant j'étais habituée à lire certaines sagas orientée Young adult, bien que je suive certaines sagas Bit-Lit de ce genre et que je les apprécie je suis vraiment heureuse de découvrir un écrit plus mature. 

    Quel plaisir, à chaque moment de lecture, l'auteur m'a fait tournoyer entre un monde remplit de songes obscurs mélancoliques et une réalité où l'héroïne ne comprend plus ce qu'il lui arrive, pensant perdre la raison. D'ailleurs les chapitres sont découpés de façon à ce que nous soyons transporté tour à tour dans univers du passé proche des ténèbres puis d'un présent plein d'interrogations et de mystères.Chaque personnage tient un rôle important, ils révèlent tous un caractère propre à chacun, une personnalité différente et riche.

    On apprend à connaître et à aimer chaque entité, ils ont tous ce petit quelque chose qui fait qu'on s'attache à eux. Je fais le choix pour cet avis de ne pas révéler plus de chose sur le contenu du roman, de ne pas dévoiler trop de choses sur le déroulement de l'histoire, je m'interdis formellement de spolier ce petit bijou. 

    Je vous invite vraiment de tout cœur à venir découvrir l'univers de GEORGIA CALDERA, je vous laisse ci dessous les liens qui vous dirigeront vers ce petit monde gothico - chic. 

     Maintenant aux éditions J'ai Lu
     

    Les Larmes Rouges de GEORGIA CALDERA

     

    votre commentaire
  • Titre VF :  Lune de Miel, Lune de Sang.

    Titre VO :  My big fat supernatural wedding.

    Auteurs :  P.N.Elrod & Collectif

    Editeur : Milady 

    Publication : 2 décembre 2011

    Pages : 480

    Ressenti : Lune de miel, lune de sang de P. N. Elrod & Collectif

     
     
     
     
     
    Quatrième de couverture  

    Après Philtres et potions, voici un nouveau recueil de nouvelles pour tous les fans de bit-lit. Kelley Armstrong, Jim Butcher, Rachel Caine et Lilith Saintcrow sont réunis pour vous faire découvrir neuf aventures inédites peuplées de loups-garous, vampires et sorcières.

    -Traque (Kelley Armstrong)
    -Heorot (Jim Butcher)
    -Vacances à la romaine(Rachel Caine)
    -Telle mère, telle fille(P.N. Elrod)
    -Mortelle lune de miel(Caitlin Kittredge)
    -Les Liens du coeur(Marjorie M. Liu)
    -Tu donnes ta langue au chat ?(Katie MacAlister)
    -Pour le pire (Lilith Saintcrow)
    -Qui a peur de Sam Wulf ?(Ronda Thompson
     
     
     
    Mon avis  

    Quelle bonne idée de réunir les auteurs du genre pour nous faire découvrir leurs écrits, pour ma part ce sont des auteurs que je n'ai pas lu, donc c'est une totale découverte, c'est donc avec enchantement que je me suis lancée dans la lecture de ces 9 nouvelles.


    L'avantage de ce recueil de nouvelles, est qu'il nous offre un éventail de créatures surnaturels, on y trouve aussi bien des vampires, des loups garous que des fantômes ou sortes de pirates zombies, même si je n'ai pas accroché à toutes les nouvelles, j'étais ravis de découvrir à chaque fois des créatures surnaturels différentes.
    J'ai longtemps hésité pour ma chronique à faire un avis pour chaque nouvelle mais je me suis ravisée, car une nouvelle c'est assez court et étant quand même très bavarde et encore plus sur le papier, j'ai eu peur d'en révéler trop sur l'intrigue de chaque histoire.


    Petit bémol, je m'attendais à beaucoup plus de scènes effrayantes, c'est resté, pour moi, un peu en dessous pour les scènes d'affrontement, j'aurai aimé un peu plus d'horreur, là c'est totalement personnel, c'est une question de goût !!!


    Depuis un moment en revanche, je voyais sur le net et la blogosphère la saga "Femmes de l'Autremonde" de Kelley Amstrong et je ne me suis jamais lancée et c'est d'ailleurs sa nouvelle que j'ai le plus aimé, dans cette nouvelle elle met en avant deux personnages : Elena et Clayton qui sont des loups garous, j'ai adoré la complicité de ce couple et la tournure que prend leur lune de miel, une jolie découverte.


    En résumé, j'ai bien aimé les différentes créatures représentées dans ce recueil surtout leur diversité et petit bémol sur le manque d'horreur.

     
     
     
     

     


    votre commentaire
  • Titre VF :  La Maison de la nuit, Tome 3 :  Choisie.

    Titre VO :  A house of night novel, book 3 :  Chosen.

    Auteur : P.C Cast et Kristian Cast

    Editeur : Pocket

    Collection : Pocket Jeunesse

    Publication : 4 novembre 2010

    Pages : 283 

    RessentiChoisie T3 La Maison de la Nuit de P.C Cast et Kristin Cast

     
     
     
     
     
    Quatrième de couverture  

    La vie sentimentale de Zoey est un véritable casse-tête : elle n'a plus un mais trois petits amis ! Et ses ennuis ne s'arrêtent pas là. Pendant que des assassins, humains, sèment la mort dans la Maison de la Nuit, Lucie, sa meilleure amie, rate sa transformation en vampire. Elle ressuscite sous la forme d'une morte vivante et erre désormais dans les rues à la recherche de sang frais... Zoey doit impérativement trouver un moyen de la sauver. Mais elle ne sait comment s'y prendre. Et demander conseil à ses amis les plus proches risquerait de les mettre en danger. Son seul appui ? Aphrodite, son ennemie jurée...

     
    Mon avis  

    Je parcours lentement mais sûrement cette saga, l'appréhension de ne pas tenir jusqu'au dernier tome  (12 tomes pour cette saga!!) me guette toujours mais comme je prends mon temps et que je lis quelques livres différents entre chaque tome, il n'y a pas de raison, je persévère donc avec plaisir à retrouver Zoey et sa bande.

     
    Un des points positifs de cette saga c'est justement qu'il est possible de laisser un petit laps de temps entre chaque tome, on nous offre quelques pics de rappels dans les premiers chapitres sur les évènements clefs du précédent tome, pour ma part je trouve cela très utile.
     
    C'est un tome réussi dans l'ensemble, je l'ai plus apprécié que le tome 2, il se déroule beaucoup de peripeties, concentrés dans la deuxième partie du livre, c'est d'ailleurs Le petit reproche que je vais faire je trouve que l'action est arrivé en deuxième partie.
     
    Dans ce volume, c'est avec plaisir que j'ai découvert une nouvelle facette d'un personnage qui dans les deux autres tomes détenait le rôle parfait de la peste insupportable : Aphrodite. Malgré sa farouche tendance à agacer ses camarades, personnellement c'est un des personnages que j'ai préféré pour ce tome  (pour l'instant, je ne sais pas encore ce qu'elle nous réserve dans les prochaines aventures!!) elle me fait sourire, elle m'amuse avec ses répliques assez ironiques.
     
    Dans ce tome c'est sur elle que peut compter Zoey, elle va s'avérer être d'une aide indispensable, précieuse voir généreuse. En dépit de ce que pense Aphrodite de Zoey et sa bande ("une bande de ploucs" comme elle dit si bien !), elle va cependant soutenir et tout faire aux cotés de Zoey pour que celle ci sauve sa meilleure amie Lucie de son état de zombie vampire, une aide apportée mais non sans conséquences, sa générosité va lui coûter cher, mais chut je n'en dis pas plus......
     
    Lorsque plus haut dans ma chronique, j'énonce que l'action arrive dans la seconde partie, c'est parce que dans la première j'ai trouvé que c'était trop axé sur les amourettes de Zoey, elle jongle encore entre Heath, Erik et son professeur Loren. Elle a beaucoup de mal à prendre une décision et j'avoue que ça m'a légèrement agacé, je la trouve par moment presque trop naïve, mais bien heureusement pour moi, mais malheureusement pour elle le destin va choisir à sa place, j'ai d'ailleurs apprécié la façon dont l'auteur met un terme a ce choix multiples de petits amis, c'est bien orchestré et très cohérent.
     
    Malgré mon avis qui en le relisant, parait mitigé, j'ai aimé retrouver La maison de la nuit, je continue donc cette saga, ne reste plus qu'a me procurer le quatrième tome.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique