• L'homme qui voulait vivre sa vie : Douglas Kennedy

     

    Titre VF :  L'homme qui voulait vivre sa vie.

    Titre VO :  The Big Picture.

    Auteur : Douglas Kennedy

    Editeur : Pocket 

    Publication :  21 octobre 2010

    Pages : 497

    RessentiL'homme qui voulait vivre sa vie : Douglas Kennedy

     
     
     
     
    Quatrième de couverture  

    Ben Bradford est un modèle de réussite  sociale : avocat de renom, marié, père de deux enfants, vivant dans une banlieue luxueuse de NEW YORK. Mais il n'aime pas ce qu'il est devenu, il ne supporte pas le poids de cette existence routinière quand son rêve était d'être photographe. Ce mal-être va empirer lorsqu'il découvre la relation adultère de sa femme jusqu'à ce qu'il commette l'irréparable. Mises en scène, mensonges, disparitions et possible renaissance, voilà ce qui l'attend.

     
    Mon avis  

    Pour commencer, j'ai été attiré par ce livre car ma manie de me procurer le livre avant de voir le film est tenace.

    C'est pour cela que je m'abstiens au maximum de regarder des extraits du film pour que mon plaisir à imaginer le physique des personnages, leur style vestimentaires, les scènes où se déroulent les actions et le contexte dans lequel ils vivent ne soit pas influencer par le film.
    Revenons en au livre, j'attendais avec impatience de le découvrir car j'avais adoré le premier que j'ai lu de cet auteur "Quitter le monde".
    Je trouve que ce roman se divise très nettement en deux parties : l'avant et l'après Ben Bradford (personnage principale du roman) il y a sa vie routinière de monsieur et madame tout le monde et la seconde partie où sa "reconversion" après un acte malheureux est mise en avant.
    La première partie est beaucoup dans la description de la vie quotidienne de Ben, de sa femme et ses enfants. Métro, boulot, dodo est dans cette première partie, l'expression qui est dépeinte dans le détail.
    J'ai ressentis dès les premières pages le mal être de Ben, on le sent étriqué dans cette vie de jeune banlieusards de Wall Street.
    Les premières pages ont presque faillit me faire abandonner le livre non pas le style mais plus les lamentations du personnage principal car dans les premiers temps il faut le dire il se plaint de tout et pour ma part ça m'a quelque peut énervé et freiné mais je me suis accrochée et là je n'ai plus lâché le livre.
    Une fois cette partie des jérémiades passées on entre dans le vif du sujet, à partir du moment où il va apprendre la relation adultère de sa femme et commettre l'impensable tout se met place.
    On découvre un personnage dans l'impasse on vit avec lui chaque moment de sueur froide, chaque moment où sa vie bascule et qu'on a l'impression que c'est fini pour lui on a l'adrénaline qui monte et on se sent soulagé autant que lui quand il surmonte ces événements.
    J'ai bien évidemment préféré cette seconde partit jusqu'à la dernière page car même si il commet un délit et pas des moindre à aucun moment j'ai pu lui en vouloir car Ben fait tout pour se sortir de ses ennuis.
    Le travail d'écriture sur la psychologie du personnage est remarquable. 
    Une montée en puissance du personnage principal, l'histoire nous montre que la vie est parfois joueuse car devoir commettre l'irréparable pour enfin trouver sa voie parait paradoxal,  mais c'est pourtant ce qui va arrivé a Ben Bradford ,une fuite en avant une voie trouvée mais le passé ou le destin refont surface.
    Je vous conseille donc de lire ce livre si ce n'est pas encore fait car ce fut une belle surprise pour ma part.
     
     
    J'ai eu l’occasion suite à la lecture du roman de visionner le film ce fut une vraie déception c'est bien dommage heureusement que je l'ai pas vu avant de lire le livre sinon je ne sais pas si j'aurai ouvert le livre.



    « J'AURAIS PRÉFÉRÉ VIVRE THIERRY COHENSi je reste GAYLE FORMAN »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    MissBale974 Profil de MissBale974
    Vendredi 9 Août 2013 à 17:26

    Toujours pas vu le film et je n'en ai pas l'intention j'ai du mal avec Romain Duris.

    J'ai bien aimé le roman mais j'ai trouvé la fin trop rocambolesque.

     

    PS:Très jolie ta bannière et très sympa ton blog!!

    2
    Samedi 10 Août 2013 à 08:21

    merci pour ces gentils compliments ;)

    très déçue du film en revanche j'adore romain duris ;) mais trop d'éléments ont été changé par rapport au livre et c'est vraiment dommage 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :