• LOVE LETTERS TO THE DEAD de Ava Dellaira

     

    LOVE LETTERS TO THE DEAD de Ava Dellaira            

       Titre VF : LOVE LETTERS TO THE DEAD

       Auteur : AVA DELLAIRA

       Éditeur : MICHEL LAFON

       Publication : 07/05/2014

       Pages : 319

        RessentiImage hébergée par servimg.com

         

    Quatrième de couverture

     

     
    Au commencement, c'était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée. Love letters to the dead est une lettre d'amour à la vie. 
     
     

         

    Mon avis
     

    Ce roman m'a attiré de par l'originalité de la narration (sur laquelle je reviens dans quelques lignes) et de par sa magnifique couverture. Un genre underground que j'affectionne particulièrement.

    C'est la particularité de ce roman, la jeune Laurel qui vient de perdre sa sœur aînée May, doit rendre un devoir où il est question de s'adresser à une personne disparue. Laurel commence par écrire à Kurt Cobain qui était le chanteur préférée de sa sœur, mais alors qu'elle recule sans arrêt l'échéance pour rendre son devoir, elle va remplir un cahier de lettres destinées à des chanteurs, acteurs, auteurs ou personnages de l'Histoire en leur racontant ses problèmes, ses doutes, ses amours et certains événements restés secret jusqu'ici.

    Pour échapper aux regards de pitié et phrases compatissantes, Laurel décide de ne pas faire sa rentrée dans le même lycée que sa sœur aînée. Elle a envie de repartir de zéro, de croiser des élèves de son âge et des professeurs qu'ils la regarderont d'un œil neuf et méconnu, qu'ils ne sauront rien d'elle et de sa sœur. Malgré sa volonté de se démarquer de l'empreinte du décès de May, c'est habillé dans les vêtements de cette dernière, en empruntant son style vestimentaire que Laurel va entrer dans sa nouvelle école.

    Laurel va se faire sa place tout doucement en se forgeant un petit groupe d'amis avec lesquels elle va réapprendre à vivre, de par leurs comportements parfois inappropriés on se demande si ces personnes vont avoir une bonne influence sur elle et ne pas l’entraîner encore plus bas. Ils vont comme pas mal de jeunes de leurs âges tester leurs limites, du fait qu'ils fréquentent des personnes plus âgés, ils mettent parfois les pieds dans des expériences qu'ils auraient peut être pu éviter ou vivre à un autre âge. Mais on se rend compte à la fin de ce roman que malgré les choix de ses amis, elle ne les imite pas toujours et à force d'expérience malencontreuses ils vont chacun à leurs façons s'entraider.

    J'avoue que j'ai vraiment adoré le choix de narration, ces lettres destinées à des célébrités décédées et ce, qui peut être, m’a aidé à apprécier le roman, est que la plupart des personnages connus à qui Laurel écrit sont des célébrités que moi même j'ai aimé et que j'aime encore.

    Que ce soit la musique de Kurt Cobain ou celle d'Amy Whinehouse, je me suis sentis proche de Laurel qui se confie à chacun d'eux mais qui se sert également de point fort et révélateurs des enfances de ses stars et part de ce point là pour faire ses propres réflexions sur son vécu et son devenir.

    On peut parfois, être très éloigné de Laurel car elle est souvent spectatrice et malheureusement aussi actrice d’événements tragiques, mais je la sentais par moment tellement éloignée d’elle même, de son corps comme si elle avait une réelle facilité à faire la fission entre son esprit et son corps comme si elle avait la faculté de s'en détacher.

    De ce fait on peut à certains moments, ne pas comprendre ses réactions et ses actes.

    Dans l'ensemble je peux affirmer avoir aimé ce roman, de par les lettres, le choix des destinataires de ces lettres qui sont des personnes qui m'ont moi même émue et que j'affectionne encore, de par des moments difficiles que Laurel à vécu.

    Je pense que c'est aussi une belle morale, que l'on peut à tout âge et en étant entouré et en exprimant nos émotions se relever après avoir vécu tant de malheurs dans une seule vie à un si jeune age.

     Et pour ceux qui ont aimé le roman, nous venons tout juste d'apprendre que nous allons avoir l'adaptation au cinéma découvrez le casting :
     
     
    Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve les acteurs vraiment bien, ils correspondent à l'image que je me faisais des personnages, j'ai vraiment hâte de découvrir le film happy.
     
     
     
     
     
     
     
    « COLORIAGES #1IL COULE AUSSI DANS TES VEINES de Chevy Stevens »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Juin 2014 à 13:21

    Celui là fait partit de ma whishlist... Mais pour le moment pas possible d'acheter des livres ^^ Je vois que tu l'as beaucoup aimé, j'ai hâte de pouvoir le lire.

    2
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 10:45

    Très bon livre hâte d'en découvrir l'adaptation 

    merci de ta visite à bientôt 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :