• LUCIDES de Adrienne Stoltz & Ron Bass

    LUCIDES de Adrienne Stoltz & Ron Bass

    Titre VF : LUCIDES

    TITRE VO : LUCID

    Auteurs : Adrienne Stoltz et Ron Bass

    Editeur : Robert Laffont

    Collection R

    Publication : 24 avril 2014

    Pages : 373

    Ressenti LUCIDES de Adrienne Stoltz & Ron Bass

     
     
    Quatrième de couverture  
     
    Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une carrière d'actrice prometteuse à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour ou Sloane tombe amoureuse d'un garçon. Vient ensuite le tour de Maggie... Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ? Sloane et Maggie vont devoir trouver une réponse, sinon elles risquent de sombrer dans la folie. Pour l'une d'elles, cela signifiera tout abandonner : son quotidien, son amour, elle-même ; juste au moment précis ou elle s'était découvert une raison de vivre. 
     
     
     
    Mon avis  

    Je suis toujours partante pour partir à la découverte de nouvelles histoires palpitantes et ce que je me suis dis en découvrant la quatrième de couverture de Lucides, c'est que j'allais être transportée au pays des rêves et que j'avais hâte de plonger au cœur des songes de ces deux jeunes femmes.

     

    Dans ce roman il est question de deux jeunes filles de 17 ans : Sloane et Maggie que tout oppose.

    L'une est une brillante élève qui coule une existence paisible dans une petite ville côtière des Etats Unis pendant que la seconde est une jeune actrice en devenir.

    Elles ne se connaissent pas du tout et n'ont à priori aucun lien en commun et pourtant chaque nuits, elles rêvent de la vie de l'autre.

    Ni l'une, ni l'autre ne sait comment se produit cette chose, si c'est de la magie, du paranormal ou pure folie.

    Le roman se fait par la narration a deux voix de ces deux jeunes femmes, tour à tour nous sommes immergés dans leurs quotidiens, on apprend à connaître leurs vies, leurs amis et famille.

     

    Pour être honnête cette face de découverte m'a semblé longue, tout roman se doit d'offrir au lecteurs une phase de découverte concernant les personnages principaux, ce qui nous permet de mieux apprendre à les connaître. Le problème que je rencontre à ce niveau là est que j'ai essuyé quelques longueurs car durant les 250 premières pages du roman, ce qui est tout de même colossal car il en fait 370, je me suis demandé si cette phase allait enfin être clôturée ou si un événement allait enfin nous faire aboutir au reste de l'intrigue.

    C'est aussi une phase qui nous fait ou non nous attacher aux personnages malheureusement je me suis retrouvée vraiment mal à l'aise dès le départ car je n'arrivais pas du tout à m'imaginer les personnages et le contexte dans lequel ils évoluaient, je me suis sentis comme embrumée prise dans un nuage que je n'arrivais pas à dissiper.

    Les chapitres s’enchaînent et nous en découvrons toujours de plus en plus sur la vie de chacune mais rien de plus on assiste à leurs vies mais rien de transcendant.

     

    Je ne crois pas être une lectrice exigeante ou alors je le deviens, mais ce que je sais c'est que j'aime et que j'ai besoin pendant que je dévore un roman, d'éprouver des émotions, de ressentir les tourments, les joies et peines des personnages.

    Pour ma part de ce côté là aussi j'essuie une déception, car je n'ai pas réussi à m'attendrir sur ces deux jeunes femmes, je ne m'y suis pas attachée plus que cela.

    J'étais constamment en attente du moment qui allait tout bouleverser, cet instant où j'allais être scotchée.

     

    Il faut avouer que les choses se décantant à 100 pages de la fin, ce qui pour moi est assez frustrant, mais là encore je suis mitigée, pour ceux qui ont vu le film Black Swan ces derniers chapitres m'ont rappelé ces moments de totale paranoïa et j'avoue ressentir face à ce roman ce que j'ai ressentis face à ce film, je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non car personnellement je n'aime pas du tout ressortir d'un roman frustrée comme je le suis par rapport à celui -ci et pour tout vous dire je me suis même demandé si j'avais compris l'histoire j'en ai relu les dernières pages pour en être sur et je n'en suis toujours pas convaincue.

     

    Je suis déçue car tout dans ce roman pouvait me plaire et j'ai l'impression d'être passée complètement à côté, mais en même temps je pense que nous nous devons d'êtres les plus honnêtes possible envers les auteurs et les lecteurs de nos avis.

    Peut être que si nous avons la chance de voir un jour ce roman adapté à l’écran j'en comprendrai davantage mais là je dois avouer que la magie n'a pas opéré. arf

     

    « CENTRAL PARK de Guillaume MussoDES NOEUDS D'ACIER de Sandrine Collette »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Mai 2014 à 14:32

    Je l'avais en vue, du coup, je vais peut-être y réfléchir une autre fois...

    2
    Lundi 12 Mai 2014 à 16:55

    Je suis contente de lire ton avis car je me sens moins seule ! J'ai refermé le livre hier soir et comme toi je ne suis pas sur d'avoir parfaitement saisie le pourquoi du livre ! Je m'attendais à quelques choses de transcendant et je suis un peu déçue ! D'ailleurs comme toi je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non !

    3
    Jeudi 15 Mai 2014 à 22:10

    Ca me rassure! Moi je suis bloquée à 100 pages, je n'accroche pas du tout, c'est vraiment dur d'avancer... Et quand je vois qu'il faut attendre plus de 250 pages pour que ça bouge, ça me motive pas xDD

    4
    Samedi 17 Mai 2014 à 09:50

    1) Minestronette : Comme je dis souvent ce n'est que mon avis lol peut être que toi tu vas aimer, d'autres lecteurs ont été bluffé par cette lecture les avis sont mitigés.

    2) lecture en blog : tu me rassures aussi alors, car je me suis vraiment senti bête en le refermant. En plus j'avais lu des avis où les lecteurs avaient été bluffés par la fin. Vraiment l'impression d'être passé à coté. erf

    3) Ceres : ah oui je comprends quand on accroche pas à un roman la lecture en devient presque pénible

    courage smile

     

    Merci de votre visite et à très bientôt j'espère

     

    Dimanche 11 Mai à 14:32   Supprimer le commentaire
     
     
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :