• NEVER SKY, tome 1 de Veronica Rossi

    Titre VF :  Never Sky, Tome 1.

    Titre VO : Under the Never Sky, book 1.

    Auteur : Veronica Rossi 

    Editeur : Nathan

    Publication :  13 septembre 2012

    Pages : 389

    RessentiNEVER SKY, tome 1 de Veronica Rossi

     
     
     
     
     
    Quatrième de couverture  

    Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l'abri du danger. Mais un jour, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d'Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu'il lui inspire, Aria n'a d'autre choix que de lui proposer un marché... qui va bouleverser leur vie à jamais.

     

    Mon avis  

    Never Sky m'a été très gentiment proposé par les Éditions Nathan, j'ai accepté avec plaisir de découvrir cette nouvelle dystopie et une nouvelle auteure de ce genre.

    La couverture est très représentative de certains événements du roman. Petit bémol purement personnel, je trouve que la jeune fille qui représente l’héroïne du roman Aria, ressemble trop à une autre héroïne d'un autre genre (Bella du film Twilight), ça m'a perturbée (gentiment bien sur) lors de la réception du roman, et, après lecture de celui ci, à part la chevelure, mon Aria est un peu différente dans mon imagination.
    Je vous rassure ça n'a en rien gêné ma lecture c'est juste une réflexion que je me suis faite !!

    J'ai commencé cette lecture avec beaucoup d'enthousiasme.
    Petit malaise pour les premières pages du récit, je me suis sentie un peu perdue parmi les différents termes employés par l'auteure, termes purement dystopiques.
    J'ai eu du mal à me concentrer sur ma lecture à cause de cela mais après m'être bien posée,  je me suis bien remise dans le bain, j'ai bien imprégné les termes et j'ai donc poursuivi ma lecture en me sentant beaucoup moins perdue.
    Je suis encore novice avec la dystopie, peut être est-ce cela qui me perturbe et qui fait que je mets plus de temps à me situer et à imaginer les scènes.

    Même si ma lecture me captivait après ce mauvais démarrage, j'ai traîné à lire les 150 premières pages du roman, il m'a fallu 1 semaine pour les lire, il faut dire que je n'avais que peu de temps pour lire et que de ce fait je ne lisais que par petites tranches d'une quarantaine de pages, pas évident pour avancer !!
    Mais, là où, pour d'autres romans, j'aurais un peu rechigné à continuer, je me serais peut être dit que je n'arriverais jamais à le finir, et bien rien de tout cela, grande surprise pour moi les 230 pages qu'il me restait à lire ont été purement et simplement dévorées en 1 soirée !!!
    Autant vous dire que je ne regrette pas un instant de m'être accrochée à cette histoire, j'adore quand un livre me surprend de cette façon :)

    L'histoire se déroule sur fond d'un univers post-apocalyptique, où 2 populations biens distinctes par leur mode de vie se méfient l'une de l'autre.
    Les Sédentaires vivent dans des capsules, complètement coupés de l'extérieur, tout y est aseptisé : aucune maladie, ils ne connaissent pas la douleur comme ils disent : « Mieux que la réalité ».
    Ils vivent à travers leur Smart Eye, un gadget qui se pose sur un œil et qui permet de voyager de domaine en domaine, des mondes virtuels où ils sont libres de faire ce qu'ils veulent, ils peuvent souhaiter se trouver sur une île paradisiaque et la minute d'après se projeter dans un autre monde !!

    A l'extérieur, les Sauvages survivent comme ils peuvent aux tempêtes d'Ether, le ciel est chargé d’électricité, et, lors des tempêtes, l'Ether dévaste tout sur son passage. Les Sauvages vivent dans un monde dévasté, un désert de poussière.
    Contrairement aux Sédentaires pour qui la vie n’est quasiment que virtuelle, l’enfer chez les Sauvages est bien réel !

    Les chapitres s'alternent selon les points de vue, Aria la Sédentaire et Perry le Sauvage.
    Très prenante cette méthode de narration, ça permet au lecteur de ne pas s'ennuyer un instant, cela m'a embarquée avec fougue et énergie surtout pour la seconde partie du roman.
    Ces deux êtres que tout oppose vont se rencontrer et devoir apprendre à se connaître, à s'apprivoiser. Pas évident quand on vient de 2 mondes si différents !
    Bien que j'aie préféré le personnage de Perry, tous les personnages ont leurs traits de caractères et ont su être aussi attachants les uns que les autres à mes yeux.
    Perry possède, comme les autres Étrangers de son peuple, un don. Leurs sens sont surdéveloppés et j'ai adoré les moments descriptifs qui nous font comprendre l'ampleur de ce don.
    Pour Perry l'un de ses dons est d'avoir un odorat si développé qu'il peut sentir les humeurs de ceux qu'il flaire, plutôt utile dans le monde dans lequel il tente de survivre !
    J'ai vraiment accroché à ce duo surprenant, Aria et Perry évoluent tout le long du roman. Un autre personnage, Roar, que j'ai trouvé très sympathique et drôle, apporte sa petite touche d'ironie et d'humour à cette histoire et vient compléter ainsi un très joli tableau !!

    Comme vous le comprenez après des débuts difficiles, je suis plus que ravie d'avoir persisté dans cette aventure, j'en suis plus que satisfaite, c'est une nouvelle découverte, une nouvelle dystopie dont j'ai vraiment hâte de découvrir la suite, j'ai été littéralement emportée dans cette deuxième partie de lecture.
    S'il n'y avait pas eu ce faux départ j'aurais pu parler de petit coup de cœur :)

    VIVEMENT LA SUITE

    Une dystopie surprenante.
     



    Et pour vous donner l'eau à la bouche voici 2 trailers du roman :



    « # 14 SONDAGES COUVERTURES : LA BEAUTÉ DU MALRESULTAT SONDAGES COUVERTURES : LA BEAUTÉ DU MAL »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 24 Septembre 2012 à 15:31
    J'ai très envie de m'y plonger et ton avis ne fait qu'accentuer ce désir !
    2
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 13:01
    j'etais sceptique en lisant certains avis, mais je pense que je me laisserais finalement tentee
    3
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 16:09
    ah je suis bien contente de te donner envie, j'espère que tu le découvriras prochainement
    A bientôt biz
    4
    Vendredi 5 Octobre 2012 à 16:11
    et une de plus tentée LOL
    Toi aussi j'espère que tu vas pouvoir le lire que je puisse connaitre ton avis
    Biz ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :