• Rupture (Night School 3) de C.J Daugherty

    Titre VF : RUPTURE

    Titre VO :  FRACTURE

    Auteur : C.J. Daugherty

    Editeur : Robert Laffont

    COLLECTION R

    Publication : 2013

    Pages : 396

    RessentiRupture (Night School 3) de C.J Daugherty

     
     
    Quatrième de couverture 
     
    Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde incognito à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout semble s'effondrer autour d'elle : amitiés, amours et certitudes. Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion, tous les étudiants sont dorénavant considérés comme coupables jusqu'à preuve du contraire. Il n'y a plus de présomption d'innocence qui tienne et n'importe qui peut désormais être détenu sans procès. Plus personne ne peut se cacher. Cette fois-ci, Nathaniel n'a plus besoin de leur faire du mal ; les occupants de Cimmeria s'en chargent très bien tout seuls... 
     
    Mon avis  
     

    Un petit mot rapide sur la couverture : je ne suis pas fan de celle ci je la trouve beaucoup moins en rapport avec la personnalité et le style d'Allie pour avoir déjà vue celle du prochain tome je la préfère et de loin. Je ne suis pas souvent de saga, j'avoue aimer terminer ma lecture et clore l'histoire par la même occasion, mais de petites exceptions viennent se glisser parfois dans vos petites habitudes.

    J'ai du mal habituellement à ne pas mettre un écart énorme entre chaque tome de saga ce qui à chaque fois me donne un peu de mal à me remettre dans l'histoire. La saga Night School fait partie de ses petites exceptions, c'est l'une des rares sagas dont j'attends chaque fois le tome suivant avec impatience, et j'ai mis là aussi un peu de temps entre le second et ce troisième opus mais l'avantage de cette saga c'est que de petites piqûres de rappel des précédents tomes vous permettent de ne pas vous sentir larguée.

    Quel plaisir de retrouver les personnages de cette saga notamment Allie toujours aussi rebelle, déterminée mais aussi sensible. J'ai vraiment été absorbée dès les premières lignes, d'ailleurs ce tome ci à été dévoré en moins de 3 jours, la magie a opéré immédiatement, j'ai été projeté à Cimmeria pour mon plus grand plaisir.

     

    *ATTENTION SPOILERS* (pour ceux qui n'ont pas lu les autres tomes)

     

    Après la mort de sa meilleure amie (Jo), Allie s'est complètement renfermée sur elle même, elle s'est éloignée de ses amis et ne pense qu'à une chose se venger, elle élabore des plans seuls et se met en danger pour fuir Cimmeria et retrouver ceux qui ont assassiné son amie. Très vite et après plusieurs remontrance d'Isabelle et sa grand-mère Lucinda, Allie va devoir se faire pardonner de ses amis pour les avoir délaissé alors qu'ils étaient eux aussi dévastés par le décès de Jo, mais aussi s'avouer à elle même qu'elle a besoin d'eux pour démasquer la taupe qui sévit à Cimmeria.

    Ce tome ci est vraiment plein de suspens et de rebondissement, l'action est présente tout le long de l'histoire, c'est pour cela que j'ai eu du mal à lâcher ma lecture. L'auteur sait donner de l'importance à tous ses personnages pas seulement à Allie, tous ceux qui l'entourent ont vraiment un rôle important à jouer et sont essentiels à tous les plans qu'ils vont élaborer contre Nathaniel.

    Un personnage que j'ai vraiment appris à découvrir et apprécier est Rachel, c'est une amie en or pour Allie elle l'aide pour ses cours et se met en danger pour elle et la bande de la Night School pour déjouer les plans machiavéliques de Nathaniel et de sa taupe. Rappelez vous Rachel ne fait pas partie de la Night School et n'approuve pas du tout cette organisation mais elle va surmonter ça pour aider les autres.

    J'ai eu envie de baffer un peu Allie à certains moments et notamment quand elle ne sait pas se décider sur ses élans amoureux : Carter, Sylvain, Carter, Sylvain grrrrrr j'en ai marre qu'elle ne se décide pas. Moi qui aime le Young Adult le seul élément de ce genre littéraire qui m'exaspère un peu ce sont ses énigmatiques triangles amoureux, pourquoi faut il toujours que l’héroïne soit partagée entre deux jeunes hommes ????

    Bon ce n'est pas si grave mais elle m'a un peu énervée sur ce point.

    Mais pour conclure : vivement le tome 4, j'ai vraiment hâte de l'avoir entre mes petites mimines de lectrice impatiente, car l'auteure nous a laissée sur un final du tome 3 qui nous laisse présager un tome qui va je pense être encore plus rythmée et qui va être détonnant.

     

     

     

     

    votre commentaire
  •                                   LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

    Titre VF : LA VOLEUSE DE LIVRES

    Titre VO :  The book thief

    Auteur : Markus Zusak

    Editeur : Pocket 

    Publication : 2007

    Pages : 558

    RessentiLA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

     
     
    Quatrième de couverture 
     
    Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité.
    Liesel Meminger y est parvenue.
    Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée.
    Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres... 
     
     
                  LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak   LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak  LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak   
     
    Mon avis  
     

    << Quand la Mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter. >> 

    Avec une telle phrase d'accroche, effectivement dès les premières pages j'ai été très attentive à cette histoire, racontée par une narratrice peu commune : La Mort. Ce roman de Marcus Zusak était dans ma PAL (pile à lire) depuis déjà quelques temps et lorsque j'ai vu qu'il sortait au cinéma, j'ai trouvé que c'était l’occasion d'enfin découvrir cette histoire avant d'en visualiser l'adaptation.

    Comme dit précédemment c'est La Mort elle-même qui nous raconte cette histoire qui se déroule dans un petit village près de Munich, à Molsheim, Rue Himmel. Avec une narratrice comme la mort, on n'échappe pas à un ton sarcastique et ironique. Le petit bémol est que la mort n'aime pas le suspense et nous prépare à sa façon au destin tragique de certains personnages en nous dévoilant des événements importants qui vont arriver dans le roman. Cette façon de dévoiler l'avenir des personnages m'aurait certainement exaspéré dans un autre livre et même aurait pu me faire arrêter ma lecture, mais dans ce cas précis ça ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture, même si j'avoue avoir râlé un peu pour certaines révélations.

    Je dois admettre que j'ai mis pas mal de temps à lire ce livre, pendant peut être les 250 premières pages j'ai essuyé quelques longueurs mais le style, qui peut paraître spécial au départ mais qui fini par être une des forces de ce roman, peut freiner au début de la lecture. Mais justement ces petites longueurs s'expliquent par la suite, l'auteur prend le temps et ça s'avère nécessaire, car il nous décrit très précisément et avec beaucoup de délicatesse chaque personnage de ce roman, ce qui nous permet de nous attacher à chacun d'entre eux un peu plus à chaque page tournée.

    Pour en revenir à l'histoire, qui se déroule pendant la seconde guerre mondiale, on est projeté en plein dans les jeunesses hitlériennes, Mein Kampf et toute cette période affreuse. Au cœur de ces événements, une petite fille Liesel va être accueillie rue Himmel par des parents nourriciers à qui sa mère la confie. En arrivant à Molsheim, Liesel aura déjà vécu des événements vraiment tragiques pour un si jeune enfant.

    Je tiens à préciser que cette rencontre avec ce personnage est l'une des plus belles que j'ai faite dans toutes mes lectures et je crois et j'en suis même certaine que je ne pourrai jamais oublier ce personnage. Cette petite fille m'a beaucoup émue, elle est si forte et combative, elle ne baisse jamais les bras, elle s'accroche à la vie et aux MOTS, elle est débrouillarde émouvante, elle passe d’événements tragiques en événements tragiques et nous fait partager toutes ses émotions avec elle. Tous les personnages de la rue Himmel sont touchants et c'est une véritable bulle d'émotions qui vit dans ce petit quartier, le meilleur ami de Liesel, Rudy est aussi un personnage qui m'a beaucoup touché. 

    Les MOTS, tout tourne autour des mots dans ce roman et du sens que nous leurs donnons. Liesel, qui, au fil du roman et des actes de sa vie va devenir LA VOLEUSE DE LIVRES, va elle aussi découvrir que les mots sont forts et sont à manipuler avec justesse, car les mots peuvent vous désarmer. Les livres que cette jeune fille va acquérir au fil de sa vie et la manière dont elle va les acquérir que ce soit des cadeaux ou par le vol marqueront son parcours et pour toujours.

    J'avoue que j'appréhendais la fin de ce roman et ça n'a pas raté, j'ai versé ma petite larme. Mais comment ne pas être touché face à une telle fin ? Bien qu’encore une fois ce n'est pas forcément la fin en elle-même de l'histoire qui m'a faite pleurer, mais les mots utilisé par la mort qui m'ont bouleversé. J'ai vraiment hâte de découvrir l'adaptation de ce roman qui va, je le sais, resté gravé en moi et Liesel restera je pense très longtemps dans ma tête après avoir rejoint dans mon petit cœur livresque les personnages qui ont su me bouleverser.

     

    Quelques images tirées de l'adaptation cinématographique : 

    LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak   LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

    LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

     

    ♥ TROP HATE DE VOIR LE FILM ♥

     

     


    5 commentaires
  • Résultat Sondages Couvertures #26

     

    Bienvenue à tous pour connaître le résultat du dernier sondage couvertures à l'internationale ♣

    Merci tout d'abord à ceux qui ont participé, j'espère vous compter de plus en plus nombreux à chaque nouveau sondage 

    Sans plus attendre le résultat est Cocoricooooooooo:

     

     

                                                                            FRANCE 

    Résultat Sondages Couvertures #26

     Vous avez élu la couverture française à 38.9 % DES VOTES (14 votes) 

     A très vite pour un nouveau sondage 

     

     


    votre commentaire
  • Bienvenue pour un nouveau sondage couvertures

    J'ai choisis le second tome d'une saga que je souhaite découvrir et qui me fais de l'oeil depuis un petit bout de temps.

    LES CHRONIQUES LUNAIRES : SCARLET TOME 2  

     

                                           UK                               POLOGNE

               Résultat Sondages Couvertures #26    Résultat Sondages Couvertures #26    

     

                                 ALLEMAGNE                      FRANCE

       Résultat Sondages Couvertures #26   Résultat Sondages Couvertures #26

     

                                                 ESPAGNE                    PORTUGAL 

                              Résultat Sondages Couvertures #26       Résultat Sondages Couvertures #26

    Venez vite voter pour la couverture que vous préférez, je trouve qu'elles ont toutes un petit quelque chose pas évident de choisir et vous ?

    Je laisse le sondage ouvert jusqu'au samedi 25/01 et résultat le 26/01

    Si vous souhaitez partager le sondage je vous en remercie d'avance, plus on est nombreux à voter mieux ce sera pour défendre la couverture que nous aimons.  

     

    *sondage terminé*

     

    Sondages Couvertures #26


    12 commentaires
  •  L'ECHO DES SILENCES de Heather Gudenkauf  

    Titre VF :  L'ECHO DES SILENCES

    Titre VO :  The weight of silence

    Auteur : Heather Gudenkauf

    Editeur : Harlequin

    Collection : Mosaic

    Publication : Juillet 2012

    Pages : 328

    RessentiL'ECHO DES SILENCES de Heather Gudenkauf

     
     
    Quatrième de couverture 
     
    Allison. Brynn. Charm. Claire. Quatre femmes prisonnières d’un secret qui pourrait les détruire… et dont un petit garçon est la clé. Allison garde depuis cinq ans le silence sur le triste drame qu’elle a vécu adolescente et qui l’a conduite en prison pour infanticide. Brynn sait tout ce qui s’est passé cette nuit-là. Mais elle s’est murée dans l’oubli pour ne pas sombrer dans la folie. Charm a fait ce qu’elle a pu, bien sûr, pourtant elle a dû renoncer à son rêve et se taire. Alors elle veille en secret sur son petit ange. Claire vit loin du passé pour tenter de bâtir son avenir avec ceux qui comptent pour elle. Et elle gardera tous les secrets pour protéger le petit être qu’elle aime plus que tout au monde. Quatre femmes réfugiées dans le silence, détenant chacune la pièce d’un sombre puzzle.
     
    Mon avis  
     

    «Un secret peut en cacher un autre», une phrase d'accroche qui a su attiser ma curiosité. J'ai eu la chance de gagner ce roman il y a quelques temps par le biais d'un concours et je me suis donc décidée à le sortir de ma pal.

    L'intrigue du roman repose autour d'un secret, auquel sont liées 4 femmes à la personnalité et au vécu très différent les unes des autres.

    Cette nuit tragique les a liées à jamais, mais elles ne le savent pas encore.

    On remarque avec la collection Mosaïc des éditions Harlequin, une vraie évolution de cette maison d'édition. Pour ma part je n'étais pas attirée auparavant par leurs romans, j'étais restée figée sur l'étiquette « romans à l'eau de rose ». Je remarque maintenant que même si la ligne directrice reste des romans pour femmes écrit par des femmes, on peut y trouver des romans avec une prédominance thriller/suspense. Et bien qu’on y trouve encore la petite touche de romance, ce n’est plus elle qui est le sujet principal du roman.

    Dans «L'écho des silences», on touche du doigt une histoire proche du fait divers, un récit sordide que l'on pourrait lire en une des journaux.

    L'auteur nous offre là un roman où la narration est à quatre voix, on oscille entre les flashbacks d'une nuit tragique qui a bouleversé le destin de 4 femmes et leurs vies à présent, de nos jours avec les conséquences qui se sont répercutées sur chacune d'entre elles et comment elles ont avancées avec « ça » en elles.

    L'auteur aborde plusieurs sujets difficile dans son roman comme les liens familiaux, les rivalités fraternelles, la réinsertion, la maladie.

    Malgré tous ces sujets difficile, et c'est là que ressort le coté Harlequin, l'auteur veut avant tout faire passer un message d'espoir, démontrer que malgré des parcours difficiles, des erreurs de jeunesse, on finit par en payer les conséquences mais qu'il y a aussi une deuxième chance à saisir dans la vie et que le pardon peut être la clé pour laisser cette voir s'ouvrir.

    J'ai apprécié cette lecture qui traite d'un sujet dur mais l'auteur nous sert ici une histoire poignante.

     
     

    3 commentaires